Creuser des puits à Madagascar


À Madagascar,le taux d’accès à l’eau potable est de 43%. Les conséquences sont désastreuses, la diarrhée constitue la deuxième cause de mortalité pour les enfants de moins de 5ans. Il y a plus de 14 000 enfants qui perdent la vie chaque année à cause du manque d'eau. D'autre part, 47% des enfants de moins de 5 ans (environ 2 millions d'enfants) souffrent de malnutrition chronique. Les agriculteurs malgaches sont souvent trop pauvres pour avoir du matériel agricole et cultiver correctement leurs terres. La plupart, travaillent la terre de leurs rizières à la pelle. Le rendement à l’hectare est donc trop faible et insuffisant pour nourrir correctement une famille.

La commune que nous allons rendre "autonome" (creuser des puits et équiper des groupes coopératifs agricoles) est celle d’Ambohitompoina, une commune rurale située dans la région des hauts plateaux.


Notre mission

En partenariat avec l’association ARES Madagascar , nous allons construire 6 puits pour donner accès à l’eau potable et mettre en place 4 groupes coopératifs agricoles (environ 200 personnes) en les formant à la culture du riz et en leur fournissant du matériel agricole : zébus, charrues, herses, sarcleuses et pulvérisateurs.
Les puits seront creusés par une équipe de puisatiers locaux. Six responsables seront désignés par les habitants de la commune. Ils devront assurer la sécurité et l’entretien de chacun des puits.

L'objectif

Donner accès à de l’eau claire et potable, permettre aux populations de se nourrir correctement en rendant les familles auto-suffisantes.

Ce projet est intégralement financé par l’entreprise Menguy's


Voir les autres projets

Électrifier une école
au Sénégal

En Afrique de l’Ouest, 9 écoles sur 10 n’ont pas d’électricité. Cela entraîne des conditions d’enseignements dégradées et des horaires de cours écourtées. Autant de conséquences qui sont un frein à l’éducation des enfants.

Aménager un cabinet dentaire
à Madagascar

A Madagascar, 90% des enfants de moins de 6 ans présentent déjà au moins trois dents cariées. Les infections dentaires chroniques entraînent souvent des lésions sévères du cœur et des reins, sans aucune possibilité d’y remédier à Madagascar.